Anagramme en Titre : ‘ CORONAVIRUS : LA FRANCE SE CLAQUEMURE MAIS VOTE ’ … SUITE

La France s'est effectivement claquemurée ...

Élécorâles  circonstances, que la pénurie de masques pour ceux qui se trouvent au plus près des par corona-re-tombées

pexels-photo-3941855

{ ON AURAIT DÛ TOUT ARRÊTER,

C’ÉTAIT UNE MASCARADE }

pexels-photo-2314308

{ R.A.S.  ROUTE TERMINÉE …

AU RADAR, TU NOTA
TA CADUCITÉ ! }

« Votre âme est un paysage choisi
Que vont charmant masques et bergamasques
Jouant du luth et dansant et quasi
Tristes sous leurs déguisements fantasques.

Tout en chantant sur le mode mineur
L’amour vainqueur et la vie opportune
Ils n’ont pas l’air de croire à leur bonheur
Et leur chanson se mêle au clair de lune,

Au calme clair de lune triste et beau,
Qui fait rêver les oiseaux dans les arbres
Et sangloter d’extase les jets d’eau,
Les grands jets d’eau sveltes parmi les marbres. »

‘Clair de Lune’ (1869) –
‘Fêtes Galantes’ – Paul VERLAINE (1844-1896) …

pexels-photo-1769342

… En Suite de … ‘ CORONAVIRUSLa France se claquemure, mais vote. ’ …

À Source : 17 mars 2020 : ‘ Le Monde ‘ : « Les regrets d’Agnès Buzyn : « On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade » . Catastrophée par la crise sanitaire, l’ex-ministre de la santé revient pour « Le Monde » sur sa campagne à Paris et son départ du gouvernement. »

ADDENDUM 11 Mai 2020 :
« Soignants morts du Covid; les applaudissements survivront-ils longtemps au déconfinement ? »

Pour aller plus loin :

À L’air libreCOVID 19 : Le mensonge d’État sur les  masques ‘ ( La vidéo, est à écouter, si vous en avez le cœur, du début jusqu’à 21mn10 ). Pour les questions en suspens, … voyez avec Claude Debussy (1862-1918), si vous le pouvez . CADUCITÉ .

‘ Informations quotidiennes sur le Coronavirus ‘ : CNOM.

En Italie, le confinement se vit en musique & au balcon . Insieme ce la possiamo fare #tuttoandrabene #Covid_19

   ‘Anagrammes pour lire dans les pensées’ Raphaël ENTHOVEN, Jacques PERRY-SALKOW, dessins de Chen JIANG HONG, Ed Actes Sud.
‘ De la Philosophie des Anagrammes ‘, Sur France Culture, une émission de 58 mn.
  ‘ Rencontre entre un physicien et un pianiste autour d’anagrammes. Entretien avec Jacques Perry-Salkow’ , .

10 réflexions sur “Anagramme en Titre : ‘ CORONAVIRUS : LA FRANCE SE CLAQUEMURE MAIS VOTE ’ … SUITE

  1. … Hannah Arendt (1906-1975)
    « C’est dans le vide de la pensée que s’inscrit le mal. » …

    (…) Retrouvez dans ce document trois semaines de déclarations pour le moins étranges, sinon oxymoriques, qui ont réduit les professionnels de santé à une attente toujours vaine, et les ont exposés, avec leurs patients, à un risque toujours plus élevé. Il y avait des masques et en même temps il n’y en avait pas. La France était prête et en même temps elle ne l’était pas. Ah, si les envolées compassionnelles et le lyrisme louangeur, promulguant l’héroïsme de nos soignants, avaient pu se traduire en masques, tests, blouses, gel et gants : mais après tout qu’y peut le gouvernement ? Vous savez bien que les français sont irresponsables (¡!!!) .

    … Et c’est … sans compter … le nombres héroïque des inconséquents ‘Charlatants‘ … Souvenez vous

    Some evidence is very different from no evidence

    J'aime

  2. «A l’air libre» : Retour sur les masques, les malades s’organisent et Jeanne Cherhal … en accès libre :

    L’association Corona victimes ; L’Observatoire transparence médicaments ;
    alairlibre@mediapart.fr pour les témoignages et covid@mediapart.fr pour vos infos et documents d’intérêt général …

    Et dans le même temps, L’OMS se demande si finalement, le coronavirus, ne présenterait pas des talents certains, pour prendre des airs de ses airs …

    Ce qui académiquement, nous prépare … à CECI : “Le pouvoir exécutif va-t-il bientôt rendre obligatoire le port du masque «grand public» ?” … … ¡ !!

    Recyclage des masques : l’article & commentaires …

    Post scriptum: 04.04.2020:

    … « Ceux qui sont aujourd’hui hospitalisés, ceux qu’on trouve dans les réanimations, ce sont ceux qui, au début du confinement, ne l’ont pas respecté, c’est très simple, il y a une corrélation très simple » SOURCE.

    « (…) Otez le temps des soins, celui des maladies,
    Intermède fatal qui partage nos vies. (…)
     »

    Poème du Quinquénat ??? À la fontaine … ou de si près ???

    « (…) Tout concourt à flatter là-dessus mon génie :
    Je les ai mis au jour sous Louis, et les dieux
    N’oseraient s’opposer au vouloir d’Uranie.
    » ‘Poème du QUIQUINA’ . Jean de la Fontaine (1682)

    … Ça promet … et vaut pour un : Anagramme en Titre : ‘ IL Y A UNE CORRELATION TRÈS SIMPLE ‘ … !!!

    J'aime

  3. « Un jour viendra où vous voudrez crier votre dégoût devant la peur et la douleur de tous. Ce jour-là, il n’y aura plus de remède que je puisse vous dire, sinon la compassion qui est la sœur de l’ignorance. » Albert Camus (1941)
    Exhortation aux médecins de la peste ’.

    Tracts de Crise (N°33) GALLIMARD – 04 Avril 2020 : Offert en période de confinement: VOIR ICI !

    … Quant à certains dégoûts … < Conseillère santé du président de la République depuis le début du quinquennat, Marie Fontanel a quitté l’Élysée le 31 janvier, alors que l’OMS venait de déclarer « l’urgence de santé publique de portée internationale ». Elle n’a été remplacée qu’un mois plus tard. Cette vacance interroge de nouveau sur la gestion de la crise sanitaire par le pouvoir, au moment où la menace pandémique se profilait déjà. C’EST LÀ

    J'aime

  4. Les jours donc continuaient а s’йcouler dans une tranquillitй relative. Les vieilles nouvelles qu’Ivan Oroc recevait faisaient йtat de personnes continuant а faire leur jogging et vivant une existence quasi-normale dans des rues dйsertйes. Certains, parait-il, se rendaient а la plage dans les citйs balnйaires ou partaient randonner en montagne s’ils avaient la chance d’habiter а proximitй, activitйs bien innocentes et Ivan se demandait pourquoi on en faisait tout un plat, on verbalisait а tour de bras avec des montants d’amendes inimaginables jusqu’alors. Les chiffres officiels s’exprimaient а peine en une dizaine de milliers de cas recensйs sur toute la France, pas la peine d’en faire un fromage. Ivan attendait ainsi dans la quiйtude de sa chambre que le gouvernement revienne а une politique plus raisonnйe, lorsque des bruits dans la cuisine se firent entendre, une voix sourde d’homme, d’autres plus aigues de femmes ou d’enfants, des raclements de pieds, le bruit mat d’une charge lourdement posйe. Jusqu’ici, ceux qui lui apportaient ses repas, lui passaient les mots rйdigйs а l’encre rouge йtaient d’une discrйtion telle qu’Ivan ne s’apercevait pas immйdiatement d’une crкpe enfilйe sous sa porte. Mais ce matin (il йtait dйjа 30 а son radio-rйveil), on semblait avoir oublier son petit dйjeuner, aucune galette n’avait йtй glissйe et il avait eu beau aspirer sur la tubulure, son cafй noir habituel, lйgиrement sucrй, n’йtait jamais parvenu jusqu’а ses lиvres. Et maintenant, il y avait des bruits et des conversations dans la piиce d’а cфtй. C’йtait йtrange. L’explication vint sous la forme de deux feuilles sous sa porte. La premiиre, un mot manuscrit (en rouge йvidemment) s’excusait pour l’absence de petit dйjeuner et indiquait qu’une solution nouvelle pour lui faire parvenir ses repas йtait en cours d’йlaboration. La deuxiиme, un imprimй, portait en en-tкte la mention ORDRE Ordre de Rйquisition D’une Rйsidence Employйe , mentionnait l’adresse d’Ivan Oroc, prйcisait que le logement avait йtй attribuй а un certain Boj timgl (ou Boj ting) et ses deux enfants pour une durйe indйterminйe. Elle йtait revкtue d’abondants cachets et signйe en dernier par le paraphe de plus en plus grand de Bob Lepel, dont le titre PRINCE pouvait prкter а confusion, mais dont le sigle dйveloppй en dessous : Prйfet Rйgional Instruisant Nos Cafouillages Elaborйs) йtait certifiй par le GARS (Groupement des Acronymes, des Raccourcis et des Sigles). Sacrй Bob ! Ivan Oroc l’imagina, sentencieux comme toujours et parfaitement а l’aise avec les mйandres administratifs qu’il йtait chargй de dйmкler. De fait, vers la fin de la matinйe, alors que le ventre d’Ivan йmettait de lourds grognements de faim, un nouveau papier fыt introduit sous sa porte en mкme temps que l’extrйmitй d’une ficelle. Il йtait йcrit : Merci de rйcupйrer entiиrement la cordelette. Celle-ci mesure environ vingt-cinq mиtres. Veuillez accrochez un bout а la rambarde de votre fenкtre et laisser choir l’autre extrйmitй dans la cour. Il est prйfйrable d’utiliser un lest (objet ou livre) afin que l’opйration puisse кtre menйe d’une maniиre optimale. A l’autre extrйmitй, un seau sera accrochй dans lequel nous pourrons vous livrer vos effets journaliers. Cette perspective nouvelle offrait plus de possibilitйs que les aplats glissйs sous la porte depuis le premier jour. Ivan Oroc йtait enthousiaste : mais pourquoi n’avait-on pas eu cette idйe auparavant ? Ayant solidement nouй la ficelle а la balustrade, il se mit а la recherche d’un livre assez lourd dans sa bibliothиque.

    J'aime

  5. Pingback: Anagramme en titre : ‘ MUNICIPALES À PARIS … ‘ | Home Ô si

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.