Forse di si …

De « Si tend qu’à peut-être » …
pexels-photo-669015

De « Si, tend qu’à Peut-être » …

Le Si, pensa Peut-être, qui finit par arriver …
Entreprenant, comme assuré, Si s’y montra décidé,
Quand le Peut-être, restait moribond, figé …

 

 


Si, déclara merveilles à la clef, pexels-photo-416160

Puis, s’emporta de n’être pas mieux écouté !
… Tant qu’à Peut-être, fit le froissé,
a passé,  … puis …  s’est renommé ¡

 

 

Quand tend qu’à Tocka peut l’être …

 

 

5 réflexions sur “Forse di si …

  1. Des pensées fantasquement mêlées, comme si elles avaient bouillonné dans le serpentin cuivré d’un vieil alambic.
    En tout cas, ce style d’écriture chargé de mystère, je trouve cela drôlement original, ça met le cerveau en branle. C’est pas donné à tout le monde !
    Vous voyez la vie à travers le verre d’une cornue ?

    En outre, j’ai spécialement adhéré à la musique présentée en complément, c’est une fort séduisante découverte.

    Bien amicalement

    J'aime

    • Bonsoir yannucoj ,
      < ça met le cerveau en branle. … 😉 Mmh … C’est qu’en l’austère délié …
      La force des lions, fait l’idée !
      < Cornue … Ben voyons

      Bien cordialement à vous, et mercis pour votre gentil passage 🙂

      J'aime

  2. … l’AQUILEGA … oups, Aquilegia

    Et n’est pas que Vulgaris, l’AnonymelancoRlie

    (…) Vous savez aujourd’hui une femme m’a mis en cure
    Depuis j’ai moins de degrés dans mon écriture
    J’suis moins en état de tristesse
    Mais j’fais toujours autant péter ce putain d’mélanco-test
    (…) MetS l’ancoliSme auSSi Lyrics, < car y’a pas plus dangereux qu’une personne qui n’a plus rien à perdre.
    Avec moult mercis pour l’Idée 🙂 ‘Le Mélancolique Anonyme‘ ! & Cordiales amitiés.

    J'aime

  3. 🤗

    « madame nostalgie
    depuis le temps que tu radotes
    et que tu vas de porte en porte
    répandre ta mélancolie
    madame nostalgie
    avec tes yeux noyés de brume
    et tes rancœurs et tes rancunes
    et tes douceâtres litanies
    madame nostalgie
    tu causes, tu causes, tu causes, tu causes
    de la fragilité des roses
    je n’entends plus ce que tu dis
    madame nostalgie
    depuis le temps que tu m’accables
    j’ai envie d’envoyer au diable
    ton mal d’amour si mal guéri
    madame nostalgie
    tu pleures sur un nom de ville
    et tu confonds, pauvre imbécile
    l’amour et la géographie
    madame nostalgie
    tu rêves, tu rêves, tu rêves, tu rêves
    mais tes arbres n’ont plus de sève
    et tes branches n’ont plus de fruits
    madame nostalgie
    pardonne-moi si j’en ai marre
    de tes dentelles grises et noires
    il fait trop triste par ici
    madame nostalgie
    je veux entendre des orages
    respirer des jardins sauvages
    voir le soleil et la pluie
    madame nostalgie
    tu pleures, tu pleures, tu pleures, tu pleures
    mais ce soir je n’ai plus le cœur
    de partager tes insomnies
    madame j’ai envie
    ce soir d’être infidèle
    dans les bras d’une belle
    qui ressemble à la Vie » 😉

    J'aime

Répondre à yannucoj Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.